La « nouvelle » Hermione noire divise les fans d’Harry Potter

Cette semaine, une partie du casting d’ « Harry Potter and the Cursed Child », la pièce de théâtre écrite par J.K Rowling et Jack Thorne, a enfin été dévoilée. Mais l’actrice qui a été choisie pour incarner Hermione Granger affole le web… à cause de sa couleur de peau.

En mai 2016, la suite des aventures d’Harry Potter se jouera en avant-première sur les planches du Palace Theatre, à Londres. L’intrigue, se déroulant dix-neuf ans après la chute de Voldemort, mettra en scène les sorciers de Poudlard à l’âge adulte. Sur la trentaine d’acteurs choisie, ce sont les rôles des trois personnages principaux qui ont été révélés.

Pour incarner Harry, c’est l’acteur anglais Jamie Parker qui succédera à Daniel Radcliffe. Paul Thornley jouera le rôle de Ron, remplaçant Rupert Grint. Le rôle d’Hermione joué initialement sur grand écran par Emma Watson, sera lui interprété par Noma Dumezweni, une actrice noire. Depuis cette nouvelle, les réseaux sociaux se sont littéralement emballés allant jusqu’à donner naissance au hasgtag #HermioneIsBlack.

De nombreux internautes ont exprimé leur indignation face à la pseudo incohérence entre le personnage de l’oeuvre littéraire mais aussi cinématographique et celui qui apparaîtra sur scène. Allant jusqu’à affirmer qu’Hermione avait toujours été décrite comme blanche et que par conséquent une actrice noire ne pouvait l’interpréter.

Face aux tweets parfois haineux des internautes, certains ont tenu à rappeler que l’actrice Noma Dumezweni n’était pas le seul changement  »remarquable » de la pièce. Le fait que le personnage de Ron ne soit pas roux mais celui d’Harry Potter si n’avait par exemple pas suscité autant d’attention.

D’autres ont tenu à défendre l’actrice en disant que le personnage dHermionne n’avait jamais été décrite par sa couleur de peau mais seulement qualifiée par certains attributs. Un argument que J.K. Rowling a confirmé sur son compte Twitter.

« Canon : yeux noirs, cheveux frisées, et très intelligente. La peau blanche n’a jamais été mentionnée. Rowling aime l’Hermione noire », explique l’auteure sur Twitter. »

Inconnue en France, Noma Dumezweni est une actrice de 46 ans, qui a fait ses classes dans de nombreuses pièces et sur petit écran (notamment dans la série Doctor Who). Elle s’est également illustrée en 2006 en recevant un Olivier Award (l’équivalent d’un Molière) pour son rôle dans la pièce A Raisin in the Sun.

Une Hermione noire, un réel problème ?

Dans de nombreux films et pièces de théâtre, il n’est pas inhabituel de retrouver des incohérences physiques avec les personnages initiaux sans pour autant que cela ait une répercussion sur la trame de l’histoire. Dans la saga littéraire, Harry Potter a les yeux verts, tandis que sur grand écran Daniel Radcliff a les yeux bleus. Pourquoi cela serait-il différent pour une couleur de peau ?

Néanmoins sur petit ou grand écran et même dans la publicité, nombreux sont les cas de whitewashing, sans que cela n’étonne (presque) personne. Le whitewashing est le fait d’avoir recours à des acteurs blancs dans le rôle de personnages dit de couleur (qu’ils soient réels ou imaginaires), soit en les stéréotypant ou en les « maquillant ». Récemment, ce fut le cas dans l’adaptation de Peter Pan de Joe Wright où c’est Rooney Mara, une actrice blanche, qui incarne Lily La Tigresse, princesse d’une tribu indienne.

Publié initialement sur Terrafemina
Separator image Publié dans Culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *